La couture nous rapproche

2020. février 17.
42
0
La couture nous rapproche

Merci à l'initiative conjointe de l'asbl. "La Rue", et de le "Théâtre de la Parole" intitulée "Traversées", j'ai eu l'occasion de participer à un projet spécial dans le domaine de l'intégration des adultes. Oui, les immigrés, oui, les multinationales, et oui, à Molenbeek. Cette initiative de deux associations merveilleuses: la première avec 40 ans d'expérience dans l'éducation permanente et l'assistance aux personnes socialement vulnérables, la seconde est un centre culturel très actif, pionnier dans la diffusion de la littérature et de la tradition orale en Belgique, des artistes passionnés et professionnels intrépides dans tous les domaines du travail théâtral.

Dans ce projet, nous passons à la frontière entre la littérature, l'oralité et la créativité. Et en marchant sur cette frontière, nous essayons de nous rapprocher et d'essayer de créer un monde commun. Littéralement. Parce que l'idée de base du projet est que, même si elle vient du Maghreb, du Moyen-Orient, d'Europe de l'Est ou d'Europe occidentale, d'Afrique, des Caraïbes, etc., tous les hommes et les femmes peuvent avoir une histoire « commun ».

Une histoire commune que nous inventons ensemble, et qu'à chaque réunion nous le racontons et nous l'intégrons avec des détails de plus en plus éloquents. La scène est dans une montagne, raconte la naissance de jumeaux. Au père est le mot chuchoté à l'oreille des enfants nouveau-nés, à la mère l'amour protecteur. La solitude, les liens familiaux, les traditions, les espoirs, l'interaction de la communauté, souvenirs et nostalgie, nombreuses émotions, des expériences de vie racontées dans une forme pure et simple, dans une merveilleuse narration construite ensemble. Une vingtaine de personnes, hommes et femmes, avec des histoires vécues, avec des expériences qui ne sont pas toujours faciles à partager. Mon travail consiste à aider à faire les personnages et les scénarios de tissu.

Comme souvent dans le cas de ces projets spéciaux, la question me vient, s'ils l'avaient apprécié. Après tout, ce ne sont que des "poupées", des jouets ... Je me trompais encore une fois. Grâce à la cohésion de la narration, et grâce à l'esprit ludique des participants, tout le monde s'est consacré avec passion à la création de ce petit monde .... Tout le monde a trouvé un moyen de contribuer à l'histoire et à la création des personnages. C'était vraiment merveilleux de voir la légèreté, mais aussi le sérieux avec lequel ils ont partagé cette expérience extraordinaire!

maria1
maria4​​​​​​​
maria2​​​​​​​
maria​​​​​​​
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation et d'optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation et vous pouvez à tout moment modifier les réglages d'acceptation. Pour en savoir plus cliquez sur notre politique de la vie privée!